Zoom sur le plan de naissance

plan de naissance

On entend de plus en plus parler de plan de naissance ou de projet de naissance. Très utilisé dans les pays outre atlantique il commence à se faire une place en Europe.

Cette pratique tend donc à se démocratiser et les sages-femmes ont l’habitude d’en recevoir de plus en plus.

Mais en fait qu’est-ce que c’est?  Et pourquoi en faire un ?

Je vais essayer d’y répondre bi-idhniAllah dans cet article.

Qu’est-ce que c’est ?

plan de naissance

Le plan de naissance permet de dicter tes volontés à l’équipe qui va te prendre en charge.

En effet quand tu arrives en salle de naissance, l’équipe médicale ne peut pas deviner ce que tu désires.

Ce plan pourra donc leur donner un aperçu de ce que tu souhaites et répondre au mieux possible à tes demandes.

Le plan de naissance te permet d’être actrice de ton accouchement.

Fini le temps où on se présentait en salle d’accouchement  en disant « Je vais accoucher, faites votre travail je vous écoute »

Les mœurs ont changé, les lois également et le patient est aujourd’hui de plus en plus informé des possibilités qui s’offre à lui.

Quand l’écrire ?

plan de naissance

Le plan de naissance est écrit quelques semaines avant l’accouchement.

Mais il est réfléchi bien avant.

Au fur et à mesure des  neuf mois de grossesse les informations que tu recevras te permettront d’ajuster l’accouchement que tu souhaites avoir.

plan de naissance

C’est pour cela qu’il faut se renseigner sur les différentes prises en charge qu’il existe.

Mais également sur les différents hôpitaux. Certains d’entre eux sont équipés de salle nature d’autres en sont dépourvus.

Toutes les équipes ne sont pas forcément formées à l’accouchement physiologique.

Bref tu comprends qu’un plan de naissance ne s’écrit pas au moment où les contractions arrivent. Mais bien avant.

À qui le donner ?

plan de naissance

Tu peux donner ton plan de naissance à la sage-femme qui te suit.

Cependant tout le monde n’a pas l’occasion d’avoir une sage-femme en cabinet. Bien souvent la future maman rencontre de nombreux interlocuteurs pendant sa grossesse.

Si c’est ton cas alors remets ton plan de naissance lors de ton rendez-vous du 9e mois. Il sera ajouté à ton dossier.

plan de naissance

Par contre, il ne suffit pas juste d’apporter ton plan de naissance et de l’ajouter au dossier.

Il faut en parler avec le personnel.

Est-ce possible? Si non est ce ajustable? Pouvons-nous trouver un compromis? Que conseillez-vous dans le cas où?….

Bref il faut qu’il soit accepté par l’équipe médicale.

C’est le moment idéal pour parler de tes inquiétudes et de tes peurs. Comme ça le personnel médical pourra répondre à tes craintes.

Je pense qu’il est important également de parler de ton plan de naissance à la personne qui t’accompagnera le jour de l’accouchement.

Pour la simple raison que c’est elle qui va veiller à ce que tes volontés soient respectées au moment où tu ne pourras pas forcement prendre de décisions.

Ton accompagnant est en quelque sorte le gardien de ton plan de naissance.

Il faut donc qu’il soit informé de ce qu’il contient.

Comment l’écrire ?

plan de naissance

Il n’y a pas de règles spécifiques, de texte de lois à mentionner ou de forme particulière.

Il peut être écrit à la main ou imprimer.

Les conseils que je donne : Il faut que le plan de naissance soit lisible, aéré et qu’il tienne sur une seule page.

Il faut qu’il donne envie d’être lu.

Mets toi à la place de la sage-femme. Elle a plusieurs accouchements à gérer en même temps.

A-t-elle envie de lire un plan de naissance qui fait 5 pages? J’en doute.

N’hésite pas à ajouter de la couleur ou même des petits dessins. cela rendr ton plan e naissance attractif et original.

Des sites internet proposent des plans de naissance à imprimer avec des cases à cocher.

Personnelement, je trouve ce genre de plan de naissance impersonnel. Mais ils ont le mérite d’être complet. Tu peux en trouver Ici et ici

Une illustratrice  propose un plan de naissance que j’aime beaucoup. Il est plus personnel et donne vraiment envie d‘être lu. Son plan de naissance est payant mais la somme est vraiment dérisoire –environ 3 euros-.

plan de naissance
Très important :

Prévois plusieurs copies de ton plan de naissance.

Il peut soit être perdu, être rangé au mauvais endroit ou encore ne pas être vu.

Le jour de l’accouchement tu peux également donner un exemplaire à la sage-femme qui te prend en charge.

Je te conseille également de garder une copie près de toi.

Que contient le plan de naissance ?

Le plan de naissance référence tes désirs concernant l’accouchement, les soins du bébé et l’allaitement.

Voici une liste non exhaustive des volontés le plus souvent rencontrés :

Premièrement : Le déroulement de la séance 

Je souhaite :

   • M’habiller avec mes vêtements personnels.

   • Me déplacer au maximum : marcher, monter les escaliers, utiliser un ballon…

   • Boire de l’eau autant que nécessaire et manger légèrement.

   • Prendre un bain

   • Limiter le nombre d’intervenants, ne pas avoir d’étudiants, être prise en charge par des femmes…

Deuxièmement : La pièce dans laquelle on va accoucher 

Afin de pouvoir me centrer sur moi-même et créer un environnement chaleureux , j’aimerais :

  Accoucher dans la salle nature de l’hôpital.

  Que les lumières soient tamisées.

  Limiter au maximum les bruits environnants  –monitoring-perfusion-

  Parler à voie basse.

  Retirer l’horloge de la salle d’accouchement.

  Écouter le Coran

Troisièmement : La médicalisation de l’accouchement

Dans l’optique d’avoir un accouchement le plus physiologique qui soit, je désire :

  Que le monitoring du bébé ne soit pas en continu afin de pouvoir me déplacer.

  Ne pas avoir de soluté de perfusion afin d’être plus libre de mes mouvements.

  Limiter les examens vaginaux

  Que la poche des eaux ne soit pas rompue.

  Ne pas avoir d’épisiotomie.

  Attendre que la sortie du placenta se fasse naturellement sans ocytocine de synthèse.

  Etc

plan de naissance
Quatrièmement : Le contrôle de la douleur

Concernant la prise en charge de la douleur, je souhaite

  Bénéficier de la péridurale – ou pas-

  Attendre le plus longtemps possible avant de me poser une péridurale.

  Que la péridurale soit dosée au minimum pour que je puisse continuer à me mobiliser.

  • Me permettre de prendre le gaz si cela devient difficile pour moi.

plan de naissance
•Cinquièmement : Les premiers soins de bébé

Dans cette partie tu y mentionnes tes désirs concernant ton bébé.

  Alimentation du bébé: au sein ou au biberon

  Mise au sein précoce

  Le cordon ombilical : le couper ou non ou bien attendre que le cœur cesse de battre dans le cordon. Qui coupe le cordon. Ne pas faire les soins de cordon ou pas.

  Le peau a peau avec maman ou papa…

  Retarder les premiers soins pour profiter de bébé. 

  Faire le bain  au bout de 2, 3 ou 4 jours.

plan de naissance
Sixièmement : En cas de problème

Bon c’est franchement la partie la moins agréable à écrire. Mais il faut tout de même savoir quoi faire au cas où :

  En cas de césarienne : présence du mari, peau a peau avec papa,voir le bébé en salle de réveil…

  Si le bébé a besoin de soins néonatals : que le papa suive le bébé, être informé de ce qui se passe, pouvoir se rendre rapidement en néonatalogie…

  • Si tu as besoin de soins d’urgence  : avoir bébé près de toi, tirer ton lait pour l’allaitement. 

  Quel conduite tenir en cas de décès du bébé. Cette partie est plutôt réservée aux mamans qui attendent un enfant avec des gros problèmes de santé. Qu’Allah diminue la peine de nos sœurs qui passent par cette épreuve : Toilette mortuaire, pouvoir rester avec bébé, visiteurs….

Être souple sur son plan de naissance

plan de naissance

Il est très important de savoir que les choses ne peuvent pas se passer comme prévues.

C’est pour cela qu’il fat rester souple et suivre les conseils de l’équipe soignante.

Le plan de naissance n’est donc pas fermé. Il s’ajuste.

Il y a d’ailleurs de fortes chances pour que cela ne se déroule pas comme tu l’as imaginé.

Prenons l’exemple de la péridurale.Tu as décidé d’accoucher de manière physiologique. Mais voila tu es tombée malade juste avant l’accouchement. Tu es fatiguée, au bout de toi même….. Tu as le droit de changer d’avis et de demander la péridurale. Et c’est correct.

Le plus important et que tu puisses prendre les décisions seule sans pression médicale.

 ••• Car avec ou sans péridurale, par voie basse ou césarienne, déclenché ou non ce jour est le jour de ta rencontre avec ton bébé. Et c’est ça qui reste le plus important

Tu as la parole

As-tu déjà écris un plan de naissance ou comptes tu en écrire un?

Quels sont les non négociables dans ton plan d’accouchement?

Dis nous tout. J’ai hâte de lire tout ça.

Soins de cordon: Non je ne les ferai pas!

soins de cordon

Non je ne ferai pas les soins de cordon!!

Les soins de cordon. Je déteste, aussi bien en  tant que soignante qu’en tant que maman.

Je trouve que ce soin est stressant pour tout le monde.

La maman doit maîtriser ses gestes tel un chirurgien cardiaque. Et le bébé hurle parce qu’on lui met quelque chose de froid sur son ventre tout chaud.

Ses pleurs stressent à nouveau la maman. Le bébé perd de l’énergie et donc des calories qui sont si précieuses.

Alors je dis et assume haut et fort : Arrêtons les soins de cordon inutile!!!!

La théorie :

Lors de mes études j’ai appris que tout nouveau-né doit bénéficier de soins de cordon.

Je dois donc montrer ce soin à chaque nouvelle maman. Il faut également veiller à ce qu’elle le fasse correctement. Et ensuite le prouver avec une petite croix sur le dossier de la maman.

La technique est très rigoureuse. 

Compresses stériles et désinfectant.  

Il faut veiller à bien plier la compresse pour ne pas la contaminer.

Ne jamais passer deux fois au même endroit.

Du plus propre au plus sale.

De l’intérieur faire l’extérieur.

En escargot.

Ne surtout pas oublier la pince.

Nettoyer tous les côtés de la pince.

Bien sécher.

Faire cela a chaque change.

Dès que nécessaire.

Bla, bla, bla…….

La pratique :

Cela fait beaucoup trop de gestes inutiles. Qui plus est à proximité de quelque chose qui doit rester propre.

Les parents vont être soucieux de tout retenir et de faire les choses correctement. Cela peut prendre du temps et le bébé risque d’avoir froid. 

Je préfère que la maman face une seule étape de ce soin. Qu’elle se concentre sur celui-ci. Qu’il soit efficace, net et précis.

Je te parle un peu plus loin de ce geste crucial.

Pourquoi je pense que les soins de cordon sont inutiles?

1-Les produits utilisés sont trop chimiques.

soins de cordon

Eosine, biseptine, bétadine ou encore hexomedine la peau de nos bébés n’a aucunement besoin de cela.

Leur peau est très fine, la barrière cutanée est donc facile à traverser. Certains composants pouvant laisser à désirer il vaut mieux s’en éloigner.

A la rigueur j’opte pour le lait maternel, s’il y a besoin d’intervenir sur une éventuelle infection.

2-Le cordon ombilical n’est pas une plaie chirurgicale

soins de cordon

Il ne nécessite pas une hygiène stricte. Alors pourquoi la désinfecter.

Il fait partie intégrante du bébé. Comme des dents. 

Quand un enfant perd sa dent est ce qu’on lui demande de faire des bains de bouche. Non car le corps à cicatriser au fur et à mesure.

C’est la même chose avec le cordon. En tombant il ne va pas y avoir de plaie béante.

J’entends déjà les sceptiques qui diront. Il suffit d’une simple brèche pour qu’un germe ne s’introduise.

Je suis d’accord. Mais est-ce que le bébé va aller se rouler dans de la boue? J’en doute.

3-C’est une grande source de stress.

soins de cordon
Du coté de la maman :

Remettons les choses dans leur contexte.

La maman vient d’accoucher. Elle est épuisée. Elle vient de faire un marathon.

Ses hormones sont dans les chaussettes. Elle est à fleur de peau. Elle doit  affronter les pleurs, l’allaitement, les crevasses, les visites. 

Et on lui demande de faire un soin de cordon avec une grande asepsie. STOP

Imagine-toi qu’elle ne fasse pas correctement ce soin de cordon. Quelques jours plus tard bébé fait une infection.

Que va-t-elle penser? C’EST DE MA FAUTE.

Bravo. Comment culpabiliser une maman qui voulait juste le meilleur pour son bébé.

Encore une fois je préfère qu’elle se concentre sur un seul geste.

Il sera efficace, rapide, utile et suffisant à lui tout seul. J’en parle plus tard inchaAllah.

Du coté du bébé:

C’est un soin qui n’est pas douloureux car le cordon ombilical n’est pas innervé.

Cependant c’est un soin qui est désagréable. Si le bébé pleure c’est qu’il y a une raison.

Il dépense de l’énergie et donc des calories pendant le soin de cordon. Pour la simple raison qu’il a froid.

Il est à moitié nu et on lui met une compresse mouillé sur le ventre. Moi non plus je n‘aimerais pas que l’on applique sur mon ventre une compresse froide. Surtout si  j’étais bien au chaud dans ma couverture.

Energie=calories=perte de poids

4-Ne me touche pas.

soins de cordon

Plus le cordon est manipulé et plus il y a de risques qu’il soit en contact avec des germes. Donc moins on le touche mieux il se porte.

Plus on l’humidifie avec des produits plus il va mettre du temps à sécher et à tomber. Plus il est humide et plus les germes risque de se multiplier.

Laissons ce cordon ombilical tranquille. Oublions la compresse qui entoure le cordon et qui permet aux bactéries de se multiplier.

Encore une fois pour le soin de cordon un sel geste suffit. Patience je t’en parle bientôt inchaAllah.

Mon expérience :

Lorsque je travaillais aux soins intensifs néonatals, nous ne faisions aucun soin de cordon.

AUCUN.

Pour autant il n’y avait pas plus d’infections.

D’autant plus que les prématurés ont un système immunitaire immature. On pourrait donc croire que le risque d’infection était élevé sans soins de cordon. Et bien NON.

Encore une fois un seul geste suffit. Allez je ne te fais pas attendre plus longtemps.

La règle d’or :

Rester au sec.

Si il y a un geste à retenir c’est bien celui-ci. Apprendre à bien sécher le cordon ombilical.

Un cordon bien sec est un cordon qui aura moins de risque de s’infecter. Il tombera également plus rapidement.

Il suffit de prendre un coton tige est de bien sécher le pourtour de l’ombilic. C’est quand même beaucoup plus simple que les 10 étapes expliquées au début de l’article.

On met donc toute notre attention dessus. Il faut que ce soit le plus sec possible.

Ce sont d’ailleurs les recommandations que le gouvernement du Québec donnent concernant les soins de cordon.

Mes conseils :

La surveillance :

Le fait de bien sécher le cordon ne préserve  pas d’une infection. Il se peut que malgré toutes les précautions prises une infection arrive.

La première chose est de surveiller l’apparition d‘une rougeur, d’un écoulement ou d’une odeur.

Dans ces cas-là seulement nous pourrions envisager d’appliquer des antiseptiques.

L’antiseptique le moins abrasif reste le lait maternel.

Et oui le lait maternel peut avoir de nombreuses autres utilisations. Il suffit d’appliquer un peu de lait maternel directement sur la rougeur ou sur l’écoulement.

Comment faire un bon soin de cordon:

soins de cordon

Si le cordon ne présente pas de signe inquiétant, le nettoyer avec de l’eau et du savon lors du bain. Une seule fois par jour suffit.

Veille a bien rincer le savon.  Tu peux toujours mettre un peu de sérum physiologique dessus à la sortie du bain pour être sure qu’il n‘y a plus de résidus de savon.

Mais le plus important et j’insiste dessus c’est de bien sécher!!! oui j’ai mis 3 points d’exclamations. Si le cordon reste humide, il y a de fortes chances pour que les germes prolifèrent.

Qu’Allah vous en préserve.

Il suffit pour cela de prendre un coton tige et de sécher la région ou la peau et le cordon sont en contact.

Il faut bien le mettre dans les plis et les creux.

Mettre le cordon et la pince à l’extérieur de la couche pour qu’il soit dans un milieu sec.

Si le cordon reste dans la couche il va être mouillé par le pipi. Ce n’est pas ce qu’on veut.

Si toutefois des urines viennent sur le cordon rien d’inquiétant car l’urine est stérile.

En revanche si il y a des selles il suffit à ce moment de nettoyer avec de l’eau et du savon et de bien SECHER.

Tu as la parole:

soins de cordon

Après la lecture de cet article: penses-tu continuer la technique classique des soins de cordon?

Va-tu passer au soin de cordon unique qui consiste au séchage seulement?

Tu peux répondre en laissant un commentaire

Qu’Allah azawajal vous préserve de tout maux.