Mes 10 conseils pour débuter l’allaitement

Assalamalayki oukhty j’espère que tu te portes bien bi idhni Allah

Après avoir parlé de la golden hour et de la tétée d’accueil, je voulais continuer en te donnant 10 astuces pour bien débuter l’allaitement maternel.

Les voici :

1- Se documenter sur l’allaitement

C’est bien connu plus nous connaissons le terrain sur lequel nous marchons et mieux nous sommes armés.

Pour débuter l’allaitement c’est exactement la même chose. Plus tu auras de renseignements pertinents et plus tu seras apte à réussir ton allaitement.

Le site de la league leche est LA référence en matière d’allaitement.

Il y a de nombreux livres qui traitent du sujet également. En voici deux qui sont très bien

2 - Bien s’entourer

Pour réussir son allaitement vaut mieux s’entourer des bonnes personnes.

Si la personne qui est en face de toi te dit sans cesse qu’il est préférable de donner le biberon alors il vaut mieux l’éviter.

Les premières personnes qui te donneront des conseils seront les professionnels de santé.

Bien qu’on puisse penser qu’ils soient calés sur l’allaitement cela n’est pas une vérité absolue.

Seules les conseillères en lactation IBCLC – International Board Certified Lactation Consutant-ont une formation complète et savent répondre aux différents problèmes liés à l’allaitement.

Elles sont de plus en plus présentent dans les hôpitaux. Tu peux donc demanderr à en rencontrer une.

Choisir un hôpital Ami des bébés est un plus pour bien démarrer son allaitement.

Les hôpitaux amis des bébés ont une politique très stricte sur L’allaitement maternel et le personnel est formé régulièrement.

Voilà ce que nous pouvons lire sur le site de l’unicef

« Une maternité peut prétendre à l’appellation « amie des bébés » lorsqu’elle n’accepte pas de substituts gratuits ou à bas prix du lait maternel, de biberons ou de tétines, et a mis en œuvre dix conditions précises en vue d’encourager un allaitement efficace. »

Tu trouveras ici la liste des hôpitaux amis des bébés

Sur les réseaux sociaux tu trouveras également, des groupes d’échanges sur l’allaitement.

Il existe également des associations de soutien à l’allaitement maternel. Une marraine d’allaitement pourra t’écouter et t’aider si tu en ressens le besoin.

3- Mettre bébé en peau à peau immédiatement

Plus le bébé sera mis tôt au sein et plus la montée laiteuse sera efficace. La production d’ocytocine augmente lors du peau à peau.

Or l’ocytocine a une incidence sur la prolactine qui est responsable de l’éjection du lait.

En cas de césarienne ce peau à peau ne peux pas se faire immédiatement. La maman a d’abord besoin d’être recousue, puis elle ira en salle de réveil pour que l‘anesthésie se lève. Tout cela prend du temps.

Toutefois il arrive de plus en plus souvent que le bébé soit amené en salle de réveil. Ne pas hésiter à le demander et le spécifier dans le plan de naissance.

En salle de réveil bébé pourra alors être mis au sein pour lancer le processus de lactation.

4- Le laisser débuter l'allaitement seul avec le breast crawl.

Le breast crawl  ou le crawl du sein est pratiqué par le bébé à la naissance. Sous l’influence de ses hormones il va réussir à ramper jusqu’au sein de sa mère et attraper le mamelon seul pour se nourrir.

En pratiquant son breast crawl le bébé gardera en mémoire cette bonne prise du sein et aura moins de difficulté à le prendre par la suite.

Pour que le breast crawl s’effectue correctement, il est important de le laisser faire. Il prendra le temps qu’il aura besoin mais il devrait y arriver inchaAllah.

Si le bébé a besoin de soins néonataux et est séparé de la maman. Alors il faudra commencer le processus de lactation avec un tire lait. Il y en a dans tous les hôpitaux il suffit juste de le demander car les professionnels n’y pensent pas spontanément.

5- Profiter de son séjour à l’hôpital

plan de naissance

C’est à l’hôpital que tu vas débuter l’allaitement et mettre toutes tes connaissances en pratique.

En France la durée d’hospitalisation pour un accouchement par voie basse est d’environ 3 jours.

Durant ce séjour profites-en pour te reposer en premier lieu. Dors avec ton bébé. Demande aux visiteurs de ne pas rester trop longtemps.

Mais surtout profite de la présence des soignants.

Demande à ce qu’on te montre les différentes  positions d’allaitement. Si la prise du sein par le bébé est correcte : bouche grande ouverte, menton posé sur le sein, nez dégagé, déglutition….

Et si besoin ai: demande à rencontrer une conseillère en lactation.

6- Ne pas donner de préparation du commerce

plan de naissance

Si tu veux bien débuter l’allaitement dis-toi que ton principal ennemi est le biberon.

Il y a encore ces auxiliaires et infirmières qui pensent que maman doit se reposer. Elles proposent alors juste un petit biberon pour que tout le monde puisse souffler. Mais cela est la pire des idées à avoir.

Premièrement : La production lactée de la maman correspond à l’offre et la demande. Plus bébé tête plus il y aura de lait. Si on saute une tétée le mécanisme est perturbé et la montée laiteuse pourra être douloureuse

Deuxièmement : Il est beaucoup plus simple pour bébé de boire au biberon. Il a juste à téter un petit peu et un flux de lait arrive dans sa bouche. On est bien loin des efforts qu’il faut fournir au sein. Il peut donc avoir plus de difficultés à la remise au sein

7- Éviter la tétine

La confusion sein tétine peut avoir lieu rapidement comme elle peut se faire au bout de plusieurs mois.

Certains bébés n’auront aucune difficulté à passer du sein à la tétine. Pour d’autres en revanche cela va être plus compliqué.

Les mécanismes de succion sur une tétine sont différents que sur le sein.

Bébé ne tête donc plus correctement le sein. Cela entraîne de la douleur, des crevasses, des saignements, une diminution du lait, un sevrage précoce….

Qu’Allah t’en préserve.

8- Avoir des forces

constipation

C’est bien connu: pour débuter l’allaitement il faut avoir des forces.

D’ailleurs une maman allaitante a des besoins nutritionnels plus importants qu’une femme non allaitante – d’environ 500 Kcal-

Cela entraine de bien manger, bien boire et surtout se reposer.

Si tu peux avoir une aide à la maison la première semaine ne la refuse surtout pas. Que ce soit ta maman, ta sœur, ta voisine ou même une doula, ne dit pas non.

On a tendance aujourd’hui à refuser l’aide des autres. Mais s’il y a bien un moment où il faut l’accepter c’est à ce moment-là.

L’aide peut se présenter sous plusieurs formes t’apporter le repas, garder les plus grands, te faire tourner une machine à laver, bercer bébé pendant que tu prends une douche…

Tu peux tout simplement la réclamer si on te pose la question « As-tu besoin de quelque chose pour le bébé? ». Tu peux répondre «Non je n’ai pas besoin d’un énième body mais je veux bien un peu d’aide »

Il va falloir un peu de temps pour te réorganiser et prendre tes marques.

9- Allaiter à la demande

constipation

Un bébé n’est pas un chronomètre. 

La traditionnelle tétée toutes les 3 – 4h c’est bien plus tard. Certaines ne connaîtrons d’ailleurs jamais ce rythme.

Le lait maternel a la particularité de se digérer vite. À la naissance, l’estomac de bébé est petit il a donc besoin de téter souvent, et c’est normal.

Cela ne veut pas dire que tu n’as pas assez de lait. Toutes les mamans ont du lait.

Les professionnels de santé recommandent de plus en plus d’allaiter aux signes d’éveil. Avant même que bébé pleure pour réclamer. Car une fois qu’il pleure il a déjà beaucoup top faim. Il est nerveux et peux avoir de la difficulté à téter.

Au fur et à mesure tu sauras reconnaître les pleurs de ton bébé et savoir s’il a juste besoin d’un câlin ou d’une tétée.

10- Avoir confiance en toi

Le dernier conseil que je veux te donner pour débuter l’allaitement est de te faire confiance.

Et surtout en la capacité qu’Allah t’a donné pour allaiter.

Les femmes allaitent depuis toujours, il n’y a pas de raisons que cela ne marche pas.

Il faut t’armer de patience, de courage et de doua’s. Les premiers jours sont certes difficiles mais après ça ira comme sur des roulettes inchaAllah.

Tu as la parole

Quelles sont tes principales craintes pour débuter l’allaitement?

Quels conseils as-tu déjà reçus?

Penses tu que cela soit difficile?

Qu’Allah azawajal te facilite l’allaitement et l’éducation de tes enfants.

Laisse un commentaire !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

fr_FRFrench
fr_FRFrench