Pourquoi choisir la motricité libre?

Assalamalayki.

J’espĂšre que tu te portes bien bi idhni Allah. Aujourd’hui je te parle de motricitĂ© libre.

On entend de plus en plus parler d’éducation bienveillante, de maternage proximal, d’hygiĂšne naturelle. 

Tant de techniques Ă©ducatives que nous ne savons plus oĂč donner de la tĂȘte.

La motricitĂ© libre en fait partie. Bien moins connue que certaines, j’ai dĂ©cidĂ© de lever le flou sur celle-ci.

C’est parti.

La motricitĂ© libre : d'oĂč vient-elle ?

motricité libre

La motricité libre est née des travaux de Mme Emmi Pikler. 

Femme médecin, elle se rend compte que les enfants issus de milieu favorisé se blessaient plus souvent.

 

Partant de cette constatation, elle Ă©met l’hypothĂšse qu’un enfant qui est surprotĂ©gĂ© se met plus souvent en danger.

A la tĂȘte de la pouponniĂšre Loczy, Emmi Pikler met en pratique le concept de motricitĂ© libre.⠀

Mais quel est ce nouveau concept? 

Qu'est ce que la motricité libre?

Emmi Pikler est persuadĂ©e qu’en enfant peut se mettre en mouvement seul, sans aide extĂ©rieure.

Elle ordonne donc aux nurses de la pouponniĂšre de ne pas interagir dans les mouvements d’un bĂ©bĂ©.

Ainsi chaque enfant se mobilise et apprend Ă  se mouvoir Ă  son rythme.

Pour faire simple:

  ‱ La motricitĂ© libre consiste Ă  laisser le bĂ©bĂ© libre de ses mouvements.

  ‱ Pour cela on ne doit pas le forcer Ă  se mettre dans une position qu’il n’a pas acquise seul.

  ‱ Il ne faut pas non plus l’entraver dans ses Ă©lans en l’enfermant dans l’un des nombreux articles de puĂ©riculture qui sont aujourd’hui vendus. BĂ©bĂ© sera au sol prĂȘt Ă  explorer ce qui l’entoure.

L’enfant va  mettre en place un schĂ©ma psychomoteur, avec des Ă©tapes propres Ă  tous et cela Ă  son rythme.

Quelles sont ces Ă©tapes?

Evolution autonome de l'enfant : les Ă©tapes

motricité libre
Source de l'image : pickler.fr

La position de départ:

Le bĂ©bĂ© est allongĂ© Ă  plat sur le dos. Il n’est ni capable de tenir sa tĂȘte ni son dos. Ainsi si on le met en position assise son dos sera voĂ»tĂ© et sa tĂȘte partira en avant ou en arriĂšre.

Bébé se retourne:

Voici le premier mouvement que bébé va apprendre. 

En mettant un jouet proche de lui il va essayer de l’attraper. A force d’effort il rĂ©ussira Ă  passer de la position dorsale Ă  ventrale.

Il rampe:

La position ventrale est le point de dĂ©part de beaucoup d’autres mouvements. Mais pas seulement. Son champ de vision change. Il voit Ă  prĂ©sent tout ce qui se passe au sol. Il peut 

Sur le ventre bébé va commencer à pousser sur ses jambes et sur ses bras. Il découvre que son corps peut se déplacer.

Ça y est c’est le dĂ©but de l’autonomie. Mais aussi la sensation qu’il a grandit trop vite.

La position assise :

De nos jours on a tendance Ă  forcer le bĂ©bĂ© Ă  s’asseoir en le calant avec un bon nombre de coussins. Mais si tu as bien compris, cela est contre la motricitĂ© libre.

Il est capable de s’asseoir seul.

En partant de la position ventrale il va peu Ă  peu se redresser Ă  l’aide d’un bras.

En gagnant de la confiance il va peu Ă  peu se redresser de plus en plus haut. Jusqu’Ă  se mettre assis.

La marche:

Si tu te souviens bien, Emmi Pickler ne voulait pas que l’on force un bĂ©bĂ© Ă  faire un mouvement qu’il n’a pas acquis.

On oublie donc le yopala ou trotteur, qui en plus d’ĂȘtre inutile est dangereux.

Il va d’abord apprendre Ă  se redresser. Une fois qu’il aura atteint plus de stabilitĂ©, il fera ses premiers pas inchaAllah.

Pourquoi choisir la motricité libre?

Voici quelques bienfaits pour bébé à choisir la motricité libre.

Il va apprendre Ă  tomber :

C’est bien connu quand on apprend Ă  marcher, on apprend aussi Ă  tomber.

Puis à se relever et à recommencer. 

On appelle cela le réflexe parachute. Qui consiste tout simplement à tendre les bras au moment de la chute.

Par consĂ©quent l’enfant se blessera moins souvent qu’un autre. Et se fera confiance car il sait qu’il n’est pas en danger.

Il découvre ses limites :

En apprenant les positions une par une, il dĂ©couvre ce dont il est capable et qu’il n’est pas capable de faire.

Son schéma corporel se dessine tout doucement à son rythme. 

Eveil sensoriel :

En Ă©tant sur le sol il va dĂ©couvrir des structures diffĂ©rentes. Le tapis est chaud, le carrelage froid, ce jouet est doux …

En mettant un miroir au sol il aura plaisir à se regarder et se découvrir.

Et bien d’autres:

  ‱ Confiance en soi

  ‱ Avance à son rythme

  ‱ Prend plaisir Ă  Ă©voluer

Pour aller plus loin

Bien que la motricitĂ© libre semble ĂȘtre assez simple Ă  mettre en place, il y a quelques rĂšgles Ă  respecter.

Et pour se faire je prĂ©fĂšre t’orienter vers une spĂ©cialiste. Il s’agit de Carole: kinĂ©sithĂ©rapeute et psychomotricienne.

Je te laisse lire sa page : Comment aider votre enfant Ă  se construire?

Elle donne pleins d’astuces pour aider son enfant: quel matĂ©riel choisir, avoir les bons gestes, guider bĂ©bĂ©…

 

Qu’Allah azawajal te prĂ©serve de tout mal et te facilite l’Ă©ducation de tes enfants.

Laisse un commentaire !!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

fr_FRFrench
fr_FRFrench