Fièvre: les 5 réflexes à avoir

quand se rendre chez le médecin

Assalamalaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou

J’espère que tu te portes bien bi idhni allah, ainsi que tes proches.

Dans cet article je vais te donner 5 réflexes a avoir pour qu’une simple fièvre ne se transforme pas en cauchemar.

Description des faits:

C’est la nuit, tout le monde dors paisiblement. C’est le seul moment où le silence règne dans la maison. Le seul bruit audible est le murmure des respirations.

Soudainement ce silence est rompu. Un enfant se met à s’agiter ou à pleurer. Ça doit être un cauchemar, il va se rendormir.

Ton instinct de mère te pousse tout de même à te lever. Tu t’approches de lui, il est brûlant

Tu réveilles le papa pour l’informer de la tornade qui surgit dans la maison, pour qu’il te rassure. Mais tu ne trouves comme seule réponse  « shafahou Allah » avant que monsieur ne se rendorme.

La nuit est belle est bien finie pour toi. Ton seul objectif est que ton enfant se sente bien pour que lui puisse finir la sienne.

Tu fonces chercher ton thermomètre. Sur le chemin tu dois éviter une poupée, deux cubes et trois voitures qui traînaient.

 Après quelques secondes d’attente, le thermomètre affiche 39,3 !!!! L’heure est grave. 

Puis tu ne sais jamais si tu dois ajouter 0,5 ou non.  Quoi faire, quoi faire, quoi faiiiiiire…. Doliprane, urgences, antibo…

Je vais te donner 5 éléments de surveillance afin qu’une simple fièvre ne se transforme pas en cauchemar

1-L'âge de l’enfant :

En fonction de l’âge de ton enfant la fièvre ne va pas avoir le même effet sur lui. Un enfant de 3 mois ne supportera pas la fièvre comme un enfant de 7 ans.

Avant l’âge de six mois

Toute fièvre nécessite absolument  l’avis d‘un médecin.

Certains médecins disent qu’avant l’âge d’un an elle est un motif de consultation à elle toute seule.

Et d’autres disent qu’au-delà de trois mois la consultation n’est pas nécessaire si la fièvre n’as pas d’autres symptômes associés.

Chaque médecin a donc son avis.

Quoiqu’il en soit, suis toujours ton instinct d‘oummi. Si tu as besoin d’être rassurée ou conseillée le médecin saura inchaAllah répondre à toutes tes questions.

Entre 6 mois et 3 ans

La fièvre peut être traitée à la maison, si l’enfant ne présente pas de signes inquiétants.

Toutefois  elle nécessite une surveillance rapprochée.

Toutefois elle doit nécessiter un avis médical si elle persiste au bout de 72h.

Vérifie en premier lieu que la fièvre n’est pas liée a une poussée dentaire. Il bave, mords tout ce qu’il trouve, est grincheux, dors mal….inutile de consulter ça va passer inchaAllah.

Les enfants présentent souvent des fièvres bénignes car leur système immunitaire n’est pas mature.

Trois ans et plus

La fièvre peut être traitée à la maison.

Consulte un médecin si la fièvre persiste au bout de 72h sans symptômes associés.

2 : La température

Mode d’emploi

La température se surveille toutes les 2 à 4 heures. Il est important de noter les médicaments que l’enfant a pris. 

Ensuite la prise de température doit être faite de façon identique. 

Si tu as opté pour la température axillaire –sous le bras- garde ce moyen la et ne te mets pas à prendre soudainement une température buccale. Car la aussi tu risquerais de te faire quelques frayeurs.

Avoir un thermomètre fiable

Tout d’abord le choix du thermomètre est important. Une fois que tu as choisi le tien ne le change pas, garde toujours le même. Il peut y avoir des différences énormes entre deux thermomètres.

Le rythme de la température :

L’enfant est-il fiévreux seulement le matin ou au contraire en soirée.

Fait-il des pics ou il monte très haut. 

Tout ceci est important en cas de consultation.

3: L’état de conscience

C’est incroyable comme un enfant récupère vite soubhanAllah. 

Il est capable de faire la course avec ses frères et sœurs avec 40 de fièvre. Puis soudainement il va s’allonger spontanément et dormir 2h pour retourné courir partout. 

Tant que ton enfant se comporte comme ça il n’y a pas d’inquiétudes. Cela montre qu’il supporte très bien la fièvre.

Par contre si il dort toute la journée,

que tu as du mal à le réveiller,

qu’il est confus ou qu’il a des hallucinations,

qu’il est difficilement consolable,

alors une consultation médicale sera nécessaire.

4 : L’hydratation

Lors d’épisodes de fièvre il est important de bien hydrater les enfants.

Plus la fièvre et élevée et plus la perte en eau l’est également.

De plus l’apport en eau apporté habituellement par les aliments est moindre. Cela est du a la perte d’appétit qui est souvent associée à la fièvre.

En tant qu’oummi veille à le faire boire le plus souvent possible. D‘autant plus si la fièvre est accompagnée de diarrhées ou de vomissements.

5 : Apparition de symptômes

L’apparition de nouveaux symptômes est importante à surveiller.

La fièvre est en générale la première réaction du corps humain face à une infection.

D’autres symptômes peuvent survenir ce qui indiquera au médecin la cause de la maladie, et comment la traiter.

Agir au bon moment.

Si l’enfant a 38,5 depuis 2h, qu’il tousse un peu et  le nez qui coule inutile d’aller aux urgences. 

A l’inverse si il a 40,5 fait du bruit lorsqu’il respire, a du mal à se réveiller et ne réagit pas au doliprane alors foncez aux urgences.

Suis ton instinct d‘oummi sans pour autant faire un film hollywoodien sur sa maladie.

Liste non exhaustive de symptômes pouvant accompagner la fièvre :              

Toux et écoulement nasal :

Elle est souvent le signe d’un petit rhume.

Le rhume est bénin est peut être traité à la maison.

Toutefois si une détresse respiratoire survient, une rougeur ou que votre enfant a moins d’un an il faut consulter un médecin.

Détresse respiratoire :

C’est-à-dire de la difficulté à respirer.

Il faut consulter immédiatement un médecin avec ou sans fièvre.

Une détresse respiratoire a 5 caractéristiques.

Il est toujours utile de les connaitre, pour déterminer.

    1 – Les battements des ailes du nez : Les narines bougent lorsque l’enfant respire

    2 – Un geignement respiratoire : la respiration est bruyante voir sifflante

    3 -Un tirage : il se forme des creux lorsque l’enfant respire : entre les cotes ou au-dessus du sternum

   4 -Un entonnoir xiphoïdien : oui j’étais obligée de mettre le nom médical. C’est un grand trou qui se forme sous le sternum quand l’enfant respire

   5 – Une respiration paradoxale : l’enfant va respirer en s’aidant de son ventre.

 Il est normal que la respiration de l’enfant soit un peu accélérée en cas de fièvre.

Si le rythme est beaucoup plus rapide alors il faut allez consulter.

 En attendant le rendez-vous, essaye de faire diminuer la fièvre et de rassurer ton enfant.

Diarrhée :

alors là j’attire ton attention sur ce trouble qui est souvent utilisé de façon abusive.

Un épisode de selles liquides n’est pas une diarrhée. Une diarrhée correspond à un nombre de selles FREQUENTS 3 à 4 par jour.

Dans ce cas-là il faut faire attention que l’enfant ne se déshydrate pas.

Une solution de réhydratation doit être donnée. Si ni la fièvre, ni la diarrhée ne passe au bout de 24 h il est plus prudent de demander l’avis d’un médecin.

Vomissement :

La conduite à tenir est la même qu’en cas de diarrhées.

Prévenir le risque de déshydratation est primordial.

Si aucun des deux symptômes ne disparaissent au bout de 24h consulter un médecin

Douleur :

ventre, gorge, tête, oreille… La douleur est aussi une réaction du corps humain pour dire que quelque chose ne va pas.

Si la douleur est difficile  à supporter alors il vaut mieux aller consulter un médecin. Il te donnera la conduite à tenir.

Si la douleur est supportable alors on peut attendre et continuer la surveillance jusqu’à disparition des symptômes ou augmentation de ceux-ci.

Voici une fiche qui résume la conduite a tenir: tableau fièvre et symptômes

J’aimerai maintenant entendre ton témoignage. Comment vas tu a présent te comporter face a la fièvre de ton enfant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *